Lorsqu’un patient ayant des antécédents de maladies cardiaques présente les signes susmentionnés, le médecin peut utiliser un stéthoscope pour écouter le souffle cardiaque. Des analyses sanguines et des hémocultures seraient effectuées pour identifier l’agent causal de l’infection. L’échocardiographie aidera à détecter toute anomalie dans la structure de la paroi cardiaque, la croissance de tissus anormaux, la régurgitation du sang par les valves cardiaques, etc.

Traitement

En l’absence de traitement, il existe un risque d’infections dans d’autres parties du corps, d’insuffisance cardiaque congestive, de problèmes rénaux, de complications vasculaires cérébrales, etc. Des problèmes pourraient survenir si des caillots de sang se déplacent vers les poumons ou le cerveau. Il est donc important de rechercher un traitement immédiat. Le traitement implique l’utilisation d’antibiotiques (pénicilline) pour se débarrasser de la bactérie. Dans les cas graves, l’administration intraveineuse d’antibiotiques serait nécessaire. Si la valve cardiaque est endommagée, le patient peut nécessiter une intervention chirurgicale. Dans certains cas, les bactéries ont tendance à devenir résistantes aux antibiotiques. Dans de tels cas, les médecins peuvent prescrire des antibiotiques différents.

L’endocardite bactérienne subaiguë est une affection traitable, à condition que l’assistance médicale soit sollicitée à temps. Le pronostic varie également en fonction des antécédents médicaux du patient et de son état de santé actuel. Comme les personnes atteintes de malformations cardiaques sont à risque, elles doivent demander de l’aide médicale en cas de symptômes susmentionnés.

L’infection bactérienne dans le vagin, aussi appelée vaginose bactérienne, est une maladie fréquente chez la plupart des femmes, surtout lorsqu’elles sont enceintes. La maladie s’accompagne de douleurs dans la région inférieure de l’abdomen et peut entraîner de graves complications pendant l’accouchement. Beaucoup de fois, il peut conduire à une infection du fœtus, du placenta et du liquide amniotique pendant le travail, en plus du travail prématuré et de l’infection de la vessie de la mère. Des études ont révélé qu’environ 15 à 20 % des femmes enceintes souffrent d’une infection bactérienne pendant la grossesse, alors si vous constatez l’un des symptômes mentionnés ci-dessous, consultez immédiatement un professionnel de la santé. Si elle n’est pas traitée à temps, elle peut entraîner de graves complications chez les femmes enceintes.

Causes

Ce diorder est le plus commun pendant l’âge de procréation et est causé s’il y a un déséquilibre des bactéries utiles et nocives vivant dans la région vaginale. On dit qu’une femme sur cinq contracte cette infection à un moment donné au cours de la grossesse, mais ces estimations ne sont pas très précises. Une variété particulière de bactéries appelées lactobacilles vivent dans chaque être humain, et ces bactéries aident au bon fonctionnement de plusieurs parties du corps. De plus, les lactobacilles aident à la destruction d’autres bactéries nocives dans l’organisme. C’est lorsque le nombre de ces bactéries utiles diminue et que le nombre de bactéries nocives augmente, que l’infection commence. La cause exacte du déséquilibre bactérien n’a pas encore été prouvée de façon concluante, et il est donc difficile de déterminer les raisons exactes de cet état.

L’augmentation du nombre de bactéries streptocoques peut également causer l’infection. Cette bactérie se trouve couramment dans l’intestin et à l’intérieur de la peau et lorsque le bébé sort pendant l’accouchement, elle peut causer des complications de santé chez le bébé. Ainsi, les femmes dont le test est positif pour ce problème sont mises sous antibiotiques afin que le bébé ne soit pas blessé. Une autre cause est la consommation de viande insuffisamment cuite et de produits laitiers non pasteurisés. Cela peut être nocif pour le fœtus, et vous devez donc éviter de tels aliments. Les légumes et les fruits doivent être bien cuits et les surfaces de la cuisine doivent être propres afin que les bactéries ne puissent pas se propager.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*