Bien que la plupart des maladies soient spécifiques aux humains et aux animaux, certaines maladies infectieuses affectent les deux. De telles conditions médicales sont collectivement appelées zoonoses. Les exemples incluent la leptospirose, le choléra, la dengue et l’anthrax. La leptospirose (fièvre du canola ou maladie de Weil) est une maladie systémique qui affecte divers organes du corps. Apprendre à identifier la leptospirose aidera à diagnostiquer rapidement cette maladie grave en vue d’un traitement rapide.

Qu’est-ce que la leptospirose ?

La leptospirose est une maladie bactérienne, diagnostiquée chez un large éventail d’animaux, y compris les oiseaux, les reptiles, les amphibiens et les mammifères. En d’autres termes, il s’agit essentiellement d’une maladie animale qui peut être transmise aux humains par l’eau contaminée, les aliments et d’autres sources environnementales. La bactérie causale est une espèce de Leptospira, classée sous spirochaetes. Selon les données médicales, le taux de survenue de la leptospirose est élevé chez les professionnels. Dans les régions tempérées, l’infection se produit généralement pendant les mois de février, mars, août et septembre.

Symptômes de leptospirose chez l’homme

En ce qui concerne le mode de transmission, la leptospirose est également connue sous le nom de fièvre de boue, de fièvre des marais et de la maladie de Swineherd. L’organisme causal est expulsé avec l’urine de l’animal infecté, qui à son tour se mélange avec les plans d’eau et le sol avoisinants. Il pénètre dans l’être humain lorsque l’eau, les aliments ou le sol contaminés entrent en contact avec des plaies cutanées, des yeux et des muqueuses. Après l’infection, la maladie peut rester asymptomatique chez de nombreuses personnes. Lorsqu’ils se manifestent, les symptômes sont vagues et imitent plusieurs autres maladies. Après tout, il s’agit d’une maladie systémique qui affecte le corps dans son ensemble.

En général, la période d’incubation de la leptospirose est de 2 jours à 4 semaines après avoir été exposé à des bactéries pathogènes. Comme pour les autres cas d’infection, l’un des symptômes les plus notables de la leptospirose est une température élevée ou de la fièvre. C’est parce que le système immunitaire de l’organisme essaie de lutter contre la bactérie. Dans tous les cas d’infection, cette infection bactérienne se produit en deux phases, la deuxième phase étant plus sévère que la précédente. Les deux phases sont séparées par quelques jours pendant lesquels le patient se sent mieux. Certains symptômes fréquemment manifestés au cours de la première phase (ou phase aiguë) sont énumérés ci-dessous.

Maux de tête sévères

Douleurs musculaires

Des frissons soudains

Toux

Mal de gorge

Couleur jaunâtre de la peau (jaunisse)

Yeux jaunâtres

Yeux larmoyants

Rougeur des yeux

Douleur dans les yeux

Éruptions cutanées

Douleur abdominale

Diarrhée

Vomissements

Sensibilité à la lumière

Comme vous le voyez, les signes et les symptômes de la leptospirose aiguë peuvent prêter à confusion. Très souvent, on les confond avec d’autres maladies. Cependant, l’identification des symptômes de la leptospirose aux premiers stades est cruciale pour éviter de graves complications de santé. Si elle n’est pas traitée pendant une période prolongée, la phase aiguë est suivie d’une deuxième phase. Les symptômes de la deuxième phase comprennent un dysfonctionnement rénal, une méningite (inflammation des méninges), des complications respiratoires et une insuffisance hépatique. Comme ces symptômes mettent la vie en danger, il ne faut pas tarder à obtenir des soins médicaux.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*